Home / Options binaires / Forex et options binaires : Quelles sont les différences ?

Forex et options binaires : Quelles sont les différences ?

Le trading sur le forex et les options binaires est un secteur en pleine croissance, en particulier avec l’émergence de plateformes Internet qui permettent de prendre des positions facilement et à coût réduit. Mais quelles sont les différences entre ces deux produits et lequel choisir pour sa stratégie d’investissement ?

Quels actifs sous-jacents ?

Dans le cadre du forex, l’actif sous-jacent est, comme son nom l’indique, généralement une paire de devise comme l’EUR/GBP ou l’USD/JPY, le prix dépend donc de la force relative des deux monnaies. Le Forex est un marché décentralisé dans les principales places financières (Londres, New York, Tokyo), les acteurs de marché (principalement des banques) proposent un prix à l’achat et à la vente qu’ils publient auprès de sources d’informations financières comme Reuters ou Bloomberg pour leurs clients, fonds d’investissements et grandes entreprises. Ce sont ces prix qui sont ensuite réutilisés par votre broker forex pour vous offrir un prix à l’achat ou à la vente. Il n’y a donc pas de bourse où le forex est centralisé, c’est pour cela qu’on parle de marché de gré-à-gré ou OTC, Over The Counter en anglais.

Par extension, de nombreux brokers forex vous proposent également de prendre position sur des matières premières (or, pétrole, argent, etc.), des actions (Total, Apple, Facebook, etc.) ou des indices (CAC 40, S&P500, Nasdaq, etc.). On parle dans ce cas là plus généralement de Contract For Difference, souvent mentionné sous l’abréviation CFD. Mais si le forex est autant apprécié, c’est grâce à la liquidité qu’il offre et à sa cotation 24 heures sur 24, cinq jours sur sept avec la possibilité de mouvements et donc de profits importants tout au long du jour et de la nuit.

Les options binaires n’ont pas cette restriction originale en termes de sous-jacents disponibles, vous pourrez choisir des paires de devises, des matières premières, des actions et des indices sur la quasi-totalité des plateformes. Ce sont également des produits échangés de gré à gré entre vous et votre broker.

Quels principes financiers ?

Le principe du forex est le plus simple à expliquer, prenons un cas concret où vous souhaitez acheter la paire EUR/USD, plus précisément prendre une position de 1000 EUR alors que le taux est de 1,33. Vous passez un ordre à votre broker qui va donc vendre pour vous 1330 USD et vous donner 1000 EUR. Si le taux passe à 1,34, vous pouvez alors donner l’ordre de clore votre position et le broker va racheter 133 USD, ce qui ne vous coûtera que 1330/1.34 = 992,5 EUR, vous gardez donc 7.5 Euros qui sont votre profit sur cette transaction.

Mais ce qui fait l’attrait du forex, c’est l’effet de levier. Votre broker peut en effet vous prêter de l’argent pour que vous puissiez prendre des positions plus importantes que ce que permettrait votre capital et donc de démultiplier vos gains (et éventuellement vos pertes). Prenons l’exemple de la transaction ci-dessus avec un effet de levier de 100 :

  • Votre broker vous prête 133 300 USD.
  • Votre broker vend 133 000 USD en achetant 100 000 EUR pour vous.
  • Le taux de l’EUR/USD passant à 1,34, vous donnez l’ordre de clore la position.
  • Votre broker rachète 133 000 USD contre 99 250 EUR et vous gardez le reste.
  • Votre profit est donc de 750 EUR.

Votre broker va bloquer une partie de vos fonds durant la transaction au cas où vous perdiez de l’argent, c’est ce qu’on appelle la marge initiale. Nous avons pris un levier de 100 donc la marge initiale était de 1000 EUR qui sont devenus 1750 EUR, c’est à dire un gain de 75% alors que le “Spot”, c’est à dire le prix brut de l’EUR/USD n’a bougé lui que de 0,75%, c’est toute la puissance de l’effet de levier.

Attention, le levier n’est pas sans risques, si nous avions été dans le mauvais sens, la marge de 1000 EUR serait descendue à 250 EUR et vous auriez perdu 75% de votre investissement initial. Si votre marge atteint 0 EUR, votre broker va alors fermer la position ou vous demander de rajouter de l’argent sur votre marge, on appelle cela un “appel de marge”, la hantise de tous les traders. Enfin, étant donné que vous empruntez des Dollars à votre broker, vous devrez payer des intérêts si vous souhaitez conserver la position durant la nuit, tandis que vous en recevrez sur les Euros que vous prêtez à votre broker.

Le principe des options binaires est très différent, une option binaire simple dispose de trois facteurs clef, sa direction (call ou put), sa maturité (ou son échéance) et son strike (ou prix d’ouverture). Lorsque vous achetez une option binaire, le strike est le spot, c’est à dire le prix actuel de l’actif sous-jacent. Il vous reste donc le choix de la maturité et de la direction.

A l’achat d’une option binaire, vous investissez une prime de votre choix, à la différence d’une action où vous devez payer le prix de l’action par exemple. Le paiement que vous obtiendrez à maturité est le suivant :

  • Pour un call, si le prix de l’actif sous-jacent est au-dessus du strike, l’option expire dans la monnaie, vous gagnez le profit proposé (vous récupérez votre prime + un profit)
  • Pour un call, si le prix de l’actif sous-jacent est en-dessous du strike, l’option expire hors de la monnaie, vous perdez votre prime
  • Pour un put, si le prix de l’actif sous-jacent est en-dessous du strike, l’option expire hors de la monnaie, vous gagnez le profit proposé (vous récupérez votre prime + un profit)
  • Pour un put, si le prix de l’actif sous-jacent est au-dessus du strike, l’option expire dans la monnaie, vous perdez votre prime

Si l’option binaire expire exactement au même prix que le strike, on dit que l’option expire à la monnaie et votre paiement dépendra du broker, certains vous remboursent votre prime, d’autres considèrent l’option comme gagnante ou perdante.

Il existe d’autres types d’options binaires à barrière activante ou désactivante (vous êtes payés si le prix touche un seuil, ou si au contraire il ne touche pas les bornes). Certains brokers vous proposent également de revendre vos options binaires avant leur maturité, vous gagnerez alors en général un peu moins de la prime si vous étiez dans la monnaie au moment de la vente et récupérerez un peu d’argent si vous étiez hors de la monnaie.

Quelles utilisations ?

C’est dans le contexte de l’utilisation que le forex et les options binaires varient le plus, vous avez pu le voir ci-dessus, le système de profit est complètement différent. Les options binaires vous rapportent le même gain si vous terminez dans la monnaie de 0,5% ou de 10% tandis qu’au forex vos gains sont proportionnels à l’amplitude du mouvement que vous aviez prédit.

Le chemin que suit l’actif sous-jacent est très important au forex, si vous pensez qu’une paire va monter d’ici la fin du mois mais qu’elle commence par descendre fortement et brutalement, vous pourriez avoir un appel de marge de votre broker. Vous n’avez pas cette problématique avec les options binaires car seul le prix final va compter, peu importe si votre option était très loin hors de la monnaie tant qu’elle termine dans la monnaie à l’expiration.

Dans l’éventail des choix et des variations dont vous disposez, ce sont principalement les types d’ordres qui vous permettront d’élaborer votre stratégie Forex (limite, stop, stop suiveur, etc.) tandis que c’est le produit en lui-même qui sera différencié avec les options binaires (call, put, 60 secondes, one touch, no touch, etc.)

Quels risques ?

Avec les options binaires, le risque est limité à la prime investie, vous ne pouvez pas perdre plus que ce que vous aviez mis initialement. Il en va de même pour les gains qui sont limités au profit proposé par votre broker. Avec le forex, les gains et les pertes sont illimités, si votre marge atteint zéro en cours de journée, votre position sera coupée. Le phénomène le plus dangereux est ce qu’on appelle le gap, lorsqu’un marché ouvre le lundi beaucoup plus bas ou beaucoup plus haut qu’il n’avait fermé le vendredi. Votre marge peut alors devenir négative et votre broker réclamera la différence, c’est pour cela qu’il est très fortement déconseillé de garder une position durant les week-ends car il est impossible d’en sortir.

Pour conclure, ces deux instruments sont utilisés par les fonds spéculatifs pour prendre des positions offensives ou défensives en fonction des scénarios attendus, difficile donc de dire que l’un est meilleur que l’autre, pourquoi ne pas essayer les deux et voir celui qui vous convient le mieux ?

Si vous souhaitez différencier la bourse du forex, c’est plutôt dans cet article.

About Laure

Check Also

HighLow

Qu’est-ce que l’option high/low ?

Le marché financier offre beaucoup plus de possibilités de trading que vous n’imaginez et chacun ...