Home / Bourse / Quelques conseils pour les débutants souhaitant gérer leur budget (2)

Quelques conseils pour les débutants souhaitant gérer leur budget (2)

Cette petite série articles s’adresse aux investisseurs débutants désirant ne pas tomber dans les pièges des « consommateurs » ou aux ménages voulant sortir des sentiers battus. Si vous n’avez pas lu la première partie de l’article, c’est par ici.

Les français, nous l’avons dit, sont très attachés à leur héritage culturel. Mais c’est précisément cet héritage qui, transformé en une suite d’idées devenues des réflexes sans esprit d’analyse, devient un rempart contre la progression individuelle. Voici quelques principes et idées qui vous aideront à franchir le pas…

Dans le premier article de cette série, nous avons fait la distinction entre l’épargne et l’investissement. C’est ce manque de distinction qui conduit les individus à tomber dans le premier gros piège économique: confondre « dépenses » et « investissements ». En effet, n’avez-vous pas souvent entendu des personnes affirmer que leur voiture et leur maison sont des « investissements » importants ?

Malheureusement, à moins d’avoir l’intention de louer le véhicule et le logement jusqu’à un remboursement total, ces deux biens ne seront JAMAIS des investissements mais des dépenses. Ce malentendu vient du fait que la plupart des gens confondent en fait les actifs et les passifs.

Pour reprendre la simple mais si parlante formule de Robert Kiyosaki, un passif est une chose qui sort l’argent de votre poche et un actif est une chose qui fait rentrer l’argent de votre poche. Votre maison vous rapporte-t-elle de l’argent tous les jours ou la véranda que vous avez décidé d’ajouter va-t-elle vous en coûter ?! A réponse idiote, question idiote, pourtant beaucoup d’individus sont pris dans un modèle de consommation qui leur a été « vendu » en quelque sorte par les média pour les faire dépenser toujours plus, si bien que l’on peut littéralement parler de manipulation mentale. L’apparente sécurité de la consommation a généré un peur presque panique des risques inhérents à l’enrichissement.

La première étape consiste à passer du statut de consommateur-épargnant à celui d’investisseur. La règle d’or à garder à l’esprit est la suivante: être riche, ce n’est pas tant ce que l’on gagne, c’est ce que l’on garde. Il s’agit de dépenser moins que ce que l’on gagne, essentiellement lorsqu’on démarre…mais est-ce si facile? Pas tant que cela, lorsqu’on voit que beaucoup de ménages français se plaignent de payer une note d’électricité hivernale surtaxée sans s’apercevoir qu’ils surchauffent leur logement tout l’hiver, alors que baisser la consommation représente l’acte le plus évident pour économiser de l’argent !

Rappelons, pour finir, qu’un bon investissement ne se trouve pas forcément toujours dans l’immobilier, l‘or et le Forex. Il y a aussi:

  • la santé : investir dans de meilleurs produits alimentaires et hygiéniques peut nous faire gagner des années de vie ;
  • nos enfants : investir dans leurs études peut leur garantir un avenir plus sûr ;
  • la recherche : investir dans la connaissance et l’éducation personnelle permet l’auto-analyse et la remise en question, nécessaires à toute évolution individuelle, laquelle a des répercussions à l’échelle sociale.

Conclusion:

cet article a pour but de vous insuffler quelques notions de base pour vous permettent de faire la distinction entre deux termes souvent mal compris : la dépense et l’investissement, ainsi que de proposer d’élargir la notion d’investissement à un niveau plus humain…

Accéder à la troisième partie de l’article.

About Laure

Check Also

différences forex bourse

7 différences entre le forex et la bourse

La mission de ce bref article est de vous décrire 7 différences majeures existant entre ...